Les surfaces

Superficie utile : c’est la surface développé du plancher mesurée « dans œuvre », excepté les caves, combles et sous déduction des murs et cloisons, ainsi que des espaces réservés à la circulation des occupants de l’immeuble.

 

Surface habitable : c’est la surface de plancher construite après déductions des surfaces occupées par les murs, cloisons, marches et cages d’escaliers, embrasures de portes et de fenêtre. Il n’est pas tenu compte de la superficie des combles non aménagés, caves, sous-sols, remises, garages, terrasses, loggias, balcons, vérandas, locaux communs et locaux d’une hauteur inférieur à 1.80 mètres.

 

La surface privative : surface obligatoirement mentionnée pour les lots de copropriété. Elle est égale à la surface plancher. Dans le calcul de la surface privative, on ne prend pas en compte : les cages d’escaliers, les embrasures des portes et fenêtres, les conduits de cheminées, les gaines techniques, les balcons, les terrasses, les caves, les garages et emplacements de stationnement et les surfaces situées sous une hauteur inférieur à 1.80 mètres.